Votre compte

Aménagement et environnement


Fréquemment assimilé aux politiques publiques qui ont accompagné la reconstruction postérieure à la Seconde Guerre mondiale, l'aménagement du territoire tel qu'on le concevait alors visait la modernisation du pays. Il était pensé comme facteur de progrès a priori et reposait sur une conception techniciste qui voyait dans des ingénieurs les seules autorités compétentes, excluant l'expérience des populations. Les nuisances et les bouleversements de tous ordres induits par les aménagements étaient considérés comme négligeables, le prix à payer dans l'intérêt général. Leur contestation ne pouvait être motivée que par l'ignorance ou l'égoïsme. Les dix-neuf contributions réunies dans ce livre proposent une vision nouvelle des aménagements territoriaux. Pensant les territoires comme des champs de négociation où s'affrontent des forces variées, elles cherchent à inclure dans l'étude de leur aménagement la façon dont l'environnement, que les sociétés cherchent à maîtriser et à mettre au service de leurs desseins, réagit à son tour à la transformation imposée. Considérant des aménagements effectués à toutes les périodes de l'histoire, elles cherchent à identifier leur impact économique, social, environnemental ou même culturel, y compris sur le long terme. Une tentative ambitieuse, tant il est vrai que même lorsque les aménagements passés sont identifiés comme des échecs, voire comme des réalisations néfastes, par leurs auteurs eux-mêmes, il est bien rare que cela soit exprimé publiquement.

Ce livre est classé dans les catégories :

CHF 14.00
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Aménagement et environnement”

Fiche technique

Résumé

Fréquemment assimilé aux politiques publiques qui ont accompagné la reconstruction postérieure à la Seconde Guerre mondiale, l'aménagement du territoire tel qu'on le concevait alors visait la modernisation du pays. Il était pensé comme facteur de progrès a priori et reposait sur une conception techniciste qui voyait dans des ingénieurs les seules autorités compétentes, excluant l'expérience des populations. Les nuisances et les bouleversements de tous ordres induits par les aménagements étaient considérés comme négligeables, le prix à payer dans l'intérêt général. Leur contestation ne pouvait être motivée que par l'ignorance ou l'égoïsme. Les dix-neuf contributions réunies dans ce livre proposent une vision nouvelle des aménagements territoriaux. Pensant les territoires comme des champs de négociation où s'affrontent des forces variées, elles cherchent à inclure dans l'étude de leur aménagement la façon dont l'environnement, que les sociétés cherchent à maîtriser et à mettre au service de leurs desseins, réagit à son tour à la transformation imposée. Considérant des aménagements effectués à toutes les périodes de l'histoire, elles cherchent à identifier leur impact économique, social, environnemental ou même culturel, y compris sur le long terme. Une tentative ambitieuse, tant il est vrai que même lorsque les aménagements passés sont identifiés comme des échecs, voire comme des réalisations néfastes, par leurs auteurs eux-mêmes, il est bien rare que cela soit exprimé publiquement.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire