Votre compte

Des poings dans le ventre


Au collège, Blaise laisse parler ses poings : « Ba-Ba-Bam ». Et quand il finit par être viré, cette violence se répand dans les rues et jusqu’à chez lui. Mais au-delà du délinquant, Blaise est aussi un adolescent torturé, poursuivi sans relâche par ses angoisses et sa colère. Dans ce récit court et nerveux à la deuxième personne du singulier, Benjamin Desmares interpelle ouvertement son lecteur pour le faire réfléchir sur un thème contemporain très fort.

Ce livre est classé dans les catégories :

CHF 8.00
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Des poings dans le ventre”

Fiche technique

Résumé

Au collège, Blaise laisse parler ses poings : « Ba-Ba-Bam ». Et quand il finit par être viré, cette violence se répand dans les rues et jusqu’à chez lui. Mais au-delà du délinquant, Blaise est aussi un adolescent torturé, poursuivi sans relâche par ses angoisses et sa colère. Dans ce récit court et nerveux à la deuxième personne du singulier, Benjamin Desmares interpelle ouvertement son lecteur pour le faire réfléchir sur un thème contemporain très fort.

Biographie de Benjamin Desmares

Benjamin Desmares est né dans la Manche en 1970 et vit actuellement en Bretagne. Après avoir fait des études d’arts plastiques, il est aujourd’hui encadrant technique dans un chantier d’insertion spécialisé dans l’artisanat des arts et du spectacle. Il est l’auteur de Cornichon Jim (dacodac, mars 2015), Une histoire de sable (doado, février 2016) et Des poings dans le ventre (doado noir, janvier 2017) récompensé par la pépite des romans au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. En 2018, paraîtra Un truc à finir dans la collection L'Estive.  

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire