Votre compte

Esquisse d'une théorie générale de la magie


La publication d'Esquisse d’une théorie générale de la magie en 1904 dans L’Année sociologique est l’aboutissement d’une longue collaboration entre Marcel Mauss et Henri Hubert, débutée avec la parution de l’Essai sur la nature et la fonction du sacrifice en 1899 dans cette même revue. Collègues à l’École Pratique des Hautes Études, Hubert étudiait la magie dans l’Antiquité grecque et romaine, tandis que Mauss en décrivait les formes en Australie, en Malaisie, en Inde, au Mexique ou dans le judaïsme ancien. Pourtant, si l’analyse de la magie résultait logiquement à leurs yeux de celle du sacrifice, ce lien s’est ensuite dissous dans les rééditions des textes de Marcel Mauss. Cette édition permet de réinterroger les liens entre les trois piliers de sa réflexion que sont le sacrifice, la magie et le don. L'approche d'Hubert et Mauss se ressent également du contexte politique très particulier de l'affaire Dreyfus, qui se déroule pendant la rédaction de leurs articles. Cette séquence historique révéle alors des phénomènes irrationnels au cœur de l’État républicain, et oblige les universitaires à utiliser la preuve scientifique pour les combattre. C’est dans cet espace entre l’individualisme et la raison d’État, alors au cœur des débats politiques, que prennent sens les analyses de la magie et du sacrifice entre l’officieux et l’officiel, entre l’individuel et le collectif.

CHF 18.00
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Esquisse d'une théorie générale de la magie”

Fiche technique

Résumé

La publication d'Esquisse d’une théorie générale de la magie en 1904 dans L’Année sociologique est l’aboutissement d’une longue collaboration entre Marcel Mauss et Henri Hubert, débutée avec la parution de l’Essai sur la nature et la fonction du sacrifice en 1899 dans cette même revue. Collègues à l’École Pratique des Hautes Études, Hubert étudiait la magie dans l’Antiquité grecque et romaine, tandis que Mauss en décrivait les formes en Australie, en Malaisie, en Inde, au Mexique ou dans le judaïsme ancien. Pourtant, si l’analyse de la magie résultait logiquement à leurs yeux de celle du sacrifice, ce lien s’est ensuite dissous dans les rééditions des textes de Marcel Mauss. Cette édition permet de réinterroger les liens entre les trois piliers de sa réflexion que sont le sacrifice, la magie et le don. L'approche d'Hubert et Mauss se ressent également du contexte politique très particulier de l'affaire Dreyfus, qui se déroule pendant la rédaction de leurs articles. Cette séquence historique révéle alors des phénomènes irrationnels au cœur de l’État républicain, et oblige les universitaires à utiliser la preuve scientifique pour les combattre. C’est dans cet espace entre l’individualisme et la raison d’État, alors au cœur des débats politiques, que prennent sens les analyses de la magie et du sacrifice entre l’officieux et l’officiel, entre l’individuel et le collectif.

Biographie d’Henri Hubert

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire