Votre compte

Mikaël

Elena Balzamo (translator)


Présenté par Elena Balzamo

Préface de Klaus Mann

Dans le Paris de la fin du XIXe siècle, le peintre Claude Zoret s’entretient avec son protégé, le jeune Tchèque Mikaël. Installés dans une vie de célébrité et de luxe, Zoret et Mikaël sont tout à la fois père et fils adoptif, maître et élève, peintre et modèle, et, sans que ce soit jamais dit, amants.

Lors d’un dîner dans la demeure du maître, celui-ci apprend à ses invités qu’il peindra bientôt le portrait de Lucia Zamikof, la célèbre princesse russe. Seulement le vieil artiste ne parvient pas à peindre les yeux de l’aristocrate et requiert contre toute attente l’aide de son élève, qu’il rabaisse pourtant sans cesse. Mikaël tombe éperdument amoureux de Lucia. Une passion partagée. Peu à peu, il délaisse Zoret, le vole, le trahit... Le maître, informé de l’idylle de son jeune protégé, observera avec douleur la passion des deux amants, profondément blessé par les mensonges de ces derniers. N’en être que le spectateur lui sera fatal.

Né en 1857 sur l'île d’Als sur la côte orientale du Schleswig, Herman Bang est l'une des figures les plus marquantes de la littérature danoise. Journaliste prolifique, il est l'auteur de nombreux romans dont Les Quatre Diables (Libretto, 2012) et Mikaël paru en 1904 et adapté au cinéma vingt ans plus tard par Carl Theodor Dreyer.

Ce livre est classé dans les catégories :

CHF 10.00
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mikaël”

Fiche technique

Résumé

Présenté par Elena Balzamo

Préface de Klaus Mann

Dans le Paris de la fin du XIXe siècle, le peintre Claude Zoret s’entretient avec son protégé, le jeune Tchèque Mikaël. Installés dans une vie de célébrité et de luxe, Zoret et Mikaël sont tout à la fois père et fils adoptif, maître et élève, peintre et modèle, et, sans que ce soit jamais dit, amants.

Lors d’un dîner dans la demeure du maître, celui-ci apprend à ses invités qu’il peindra bientôt le portrait de Lucia Zamikof, la célèbre princesse russe. Seulement le vieil artiste ne parvient pas à peindre les yeux de l’aristocrate et requiert contre toute attente l’aide de son élève, qu’il rabaisse pourtant sans cesse. Mikaël tombe éperdument amoureux de Lucia. Une passion partagée. Peu à peu, il délaisse Zoret, le vole, le trahit... Le maître, informé de l’idylle de son jeune protégé, observera avec douleur la passion des deux amants, profondément blessé par les mensonges de ces derniers. N’en être que le spectateur lui sera fatal.

Né en 1857 sur l'île d’Als sur la côte orientale du Schleswig, Herman Bang est l'une des figures les plus marquantes de la littérature danoise. Journaliste prolifique, il est l'auteur de nombreux romans dont Les Quatre Diables (Libretto, 2012) et Mikaël paru en 1904 et adapté au cinéma vingt ans plus tard par Carl Theodor Dreyer.

Biographie d’Herman Bang

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire