Les Editions Blanche de Peuterey

  • L'encyclique du pape François sur l'écologie. Encyclique que l'on peut succinctement présenter grâce à sa table des matières :



    Les grands chapitres : Ce qui se passe dans notre maison - L´évangile de la création - La racine humaine de la crise écologique Une écologie intégrale - Quelques lignes d´orientation et d´action - Education et spiritualité écologiques Parmi les thèmes abordés, on trouve : Pollution et changement climatique - La question de l´eau - La perte de biodiversité - Détérioration de la qualité de la vie humaine et dégradation sociale La lumière qu´offre la foi - La sagesse des récits bibliques - Le mystère de l´univers - Le message de chaque créature dans l´harmonie de toute la création La destination commune des biens - Le regard de Jésus - L´écologie de la vie quotidienne - Le principe du bien commun Le dialogue sur l´environnement dans la politique internationale - Le dialogue en vue de nouvelles politiques nationales et locales - Joie et paix - La Trinité et la relation entre les créatures La Reine de toute la création

  • Docteur de l'Église, Saint François de Sales est né en Savoie en 1567, il fut évêque de Genève à l'âge de 35 ans, et père spirituel de sainte Jeanne de Chantal qui fonda avec lui en 1610 l'ordre de la Visitation. Fin diplomate au service du roi, grand lettré, il fut un artisan de la contre-réforme en France. Il meurt à Lyon en 1622. L'Introduction à la vie dévote et son Traité de l'Amour de Dieu sont des chefs d'oeuvre de la littérature religieuse, sans cesse réédités. Le mot « dévotion » peut sembler désuet, voire péjoratif. D'origine latine, il signifie celui qui est attaché à Dieu, fidèle, pieux. Le saint transmet un accompagnement spirituel centré sur les réalités de la vie, avec un sens pratique, un esprit vif et une sérénité contagieuse. Saint François de Sales révèle une observation très personnelle et profonde de l'âme humaine, à travers ses nombreux conseils spirituels sur l'art d'être uni au Christ dans la vie quotidienne quel que soit l'état de vie. On l'a appelé très tôt le premier apôtre des Laïcs.
    Prêtre du diocèse de Bourges, Max Huot de Longchamp est le fondateur et l'animateur du Centre spirituel Saint Jean de la Croix. Il a publié plusieurs ouvrages sur les auteurs spirituels de l'époque moderne : tradition carmélitaine, École française de spiritualité, courants mystiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Il était particulièrement désigné pour présenter saint François de Sales.

  • Le pape François vient de publier, ce 12 février 2020, l'exhortation apostolique post-synodale Chère Amazonie.
    Le synode sur l'Amazonie avait fait couler beaucoup d'encre, puisque l'une des conclusions du synode était d'ordonner des hommes mariés, pour faire face au manque de vocations sacerdotales.
    Le pape François, que l'on pensait être un « révolutionnaire » lorsqu'il a été élu le 13 mars 2013, reprendrait-il à son compte cette proposition ?
    Face à l'incertitude grandissante de certains, plusieurs voix s'étaient élevées pour demander au pape de ne pas revenir sur cette coutume déjà ancienne de l'Église Catholique. Le livre du Cardinal Sarah « Des profondeurs de nos coeurs » était venu jeter le trouble sur les intentions du Saint-Père.
    Manifestement, à l'heure où nous publions ce livre, la Pape François n'a pas pris la décision d'autoriser l'ordination d'hommes mariés.
    Il n'en reste pas moins que le document est conséquent, et que manifestement il ne se résume pas à la question de l'ordination des hommes mariés. Très certainement, François a repris d'autres conclusions du synode. A n'en pas douter, ce document sera une grande aide pour cette région et pour son développement spirituel.

  • Voici un texte capital de la piété chrétienne dans une traduction faite pour en faciliter la lecture et la méditation quotidiennes.
    La disposition des versets correspond à celle voulue par les auteurs à l'origine. Cette prière, issue de la devotio moderna des XIVe et XVe siècles, recèle une justesse spirituelle pour aujourd'hui. Le père Jacques Fournier rappelle que le véritable auteur à la source du texte - avant Thomas a Kempis - est Gérard Groote et décèle les vrais enjeux de l'Imitation pour celles et ceux qui, engagés dans le monde, veulent prier en conversation avec Jésus-Christ.

  • "Je pense indiquer quelques remèdes à des tentations de religieuses et exposer le dessein que j'ai eu en fondant cette maison. Je veux dire " fonder " sur la base de la perfection qui y règne (sans compter qu'il s'agit de choses ordonnées par notre Constitution) ; je parlerai aussi des choses que le Seigneur me fera le mieux comprendre, selon l'intelligence que j'en aurai et comme le souvenir s'en présentera ; mais comme je ne sais pas ce qu'il en sera, je ne peux le faire avec ordre, et mieux vaut d'ailleurs qu'il n'y en ait pas, tant il est peu dans l'ordre que je me mette à écrire sur ce sujet."

  • Un grand classique de la vie spirituelle que nous proposons en livre électronique. L´âme de tout apostolat reste, un siècle après sa première édition, un ouvrage fondamental qui rappelle la base de toute activité apostolique : le plus important est la vie intérieure. Peu importent les moyens, peu importent les difficultés : si « l´homme d´oeuvre » est animé d´une profonde vie intérieure, ses activités porteront du fruit.

    Dom Chautard précise que la sainteté du prêtre est ce qu´il y a de plus fondamental, et il donne quelques conseils qui sont pour lui intangibles : le plus important est la prière quotidienne, la piété avec laquelle le prêtre célèbre la messe.

    Conseils qui, de nos jours, peuvent s´appliquer aux laïcs, et à tous ceux qui ont le souci de porter du fruit dans leur vie quotidienne, que ce soit en famille, au travail, ou avec les amis.


  • Le 30 septembre 2010, fête de saint Jérôme, le pape Benoît XVI publie l'exhortation apostolique Verbum Domini, écrite à partir des propositions faites par le synode des évêques sur la Parole de Dieu.

    En utilisant comme guide le prologue de l'évangile de saint Jean, Benoît XVI rappelle les idées maîtresses sur la parole de Dieu : par le Verbe, Dieu parle aux hommes et les hommes peuvent parler à Dieu ; la parole de Dieu s'exprime dans l'Église, en particulier à travers la liturgie ; enfin la Parole de Dieu est à transmettre au monde, elle est également un lien pour le dialogue interreligieux.

    Suivant la tradition de l'Église, en particulier celle de la constitution dogmatique Dei Verbum, le pape insiste sur l'aspect fondamental de la parole de Dieu : puisque c'est Dieu lui-même qui nous a parlé, il convient que les fidèles connaissent et approfondissent cette Parole de Dieu, car elle est le fondement de toute notre relation avec le Père et l'Esprit-Saint.

  • " A la lecture de ce document, à la fois dense et bref, apparaît en contraste le tragique de notre civilisation sécularisée qui, en altérant le sens du mot "aimer", se condamne à l'autisme et à la violence, c'est-à-dire au refus de "l'autre".
    La charité n'est pas une matière à option de la vie chrétienne. Elle est son coeur, comme son âme. Le coeur du Christ "qui a tant aimé les hommes", comme nous le rappelle sainte Marguerite-Marie à Paray-le-Monial, nous convie au service de la charité fraternelle, afin de rendre amour pour amour en vue de l'avènement d'une civilisation de l'amour. Ainsi cette encyclique du Souverain Pontife précise-t-elle les contours et significations profondes de cette "révolution de l'amour" dont il parlait lors des dernières journées mondiales de la jeunesse à Cologne, et dont notre monde a cruellement besoin.
    " Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon.



  • Voici l'exhortation apostolique Sacramentum Caritatis, fruit du synode des évêques sur l'Eucharistie, qui s'est tenu à Rome 2 au 23 octobre 2005. Le pape Benoît XVI l'a écrite à partir des propositions des Pères synodaux, complétées par ses remarques personnelles.
    Il en ressort un document important, dans lequel de nombreux aspects pratiques sur l'eucharistie sont abordés : une grande partie consacrée globalement à « Eucharistie et sacrements », une seconde partie dans laquelle le pape parle de « l'art de célébrer », et enfin une troisième partie « Eucharistie, mystère à vivre ».
    On pourrait presque dire que le texte est exhaustif. S'il ne l'est pas, il aborde de nombreux sujets concrets qu'il est important de vivre.
    Un texte qui précise encore l'esprit du Concile Vatican II (le pape aborde souvent le sujet de la participation active des fidèles, et il en précise le sens), un texte résolument « moderne », qui permet une véritable relation avec l'eucharistie.

  • Après « La vie de Jésus dans le pays et le peuple d'Israël », « La vie de Marie, Mère de Jésus » est le second ouvrage phare de Franz Michel Willam, un théologien autrichien qui a passé une dizaine d'années de son existence en Palestine pour connaître la vie et les coutumes des habitants de cette région.
    Il en ressort un livre sur la Vierge Marie profondément emprunt de la sociologie locale, à travers laquelle l'auteur nous explique la vie quotidienne d'une jeune fille exceptionnelle.
    De plus, Willam reprend les écritures, en particulier les psaumes, pour nous faire découvrir ce que durent être les pensées de Marie au fur et à mesure de l'évolution de la vie de son fils Jésus.
    En particulier, l'auteur consacre un long passage aux noces de Cana, ainsi qu'à la présence de Marie au pied de la Croix. Il détaille également comment la Mère de Jésus a compris son rôle de Mère de la jeune Église.
    Un livre qui nous rend Marie encore plus proche de nous.

  • D'avril 1939 à mai 1943, le pape Pie XII consacrera 79 audiences du mercredi à recevoir des jeunes mariés, et à leur donner des conseils pastoraux.



    Autant Pie XI rappelait la théorie matrimoniale dans ses encycliques, autant Pie XII apparait comme un pasteur, qui connait les problèmes et propose des solutions pour aider ces jeunes mariés venus l'écouter.



    En 79 audiences, les thèmes abordés sont des plus variés : des conseils spirituels pour la vie de prière du couple et de la famille, (l'importance de la communion, de la récitation du rosaire, de la dévotion au sacré Coeur...) des conseils pédagogiques pour les relations entre les les époux, les parents et les enfants, des orientations sur les loisirs, et une aide précieuse face aux difficultés que le couple peut rencontrer.



    Pie XII est un pasteur, et son aide est universelle et toujours actuelle.

  • Saint Alphonse de Liguori ne pouvait pas de pas écrire de livre sur la mort. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est assez exhaustif sur le sujet, puisqu'il nous propose 37 considérations sur la mort, chaque considération étant elle-même divisée en 3 points. Évidemment, on retrouve le style de saint Alphonse, parfois un peu répétitif, mais on apprécie aussi la profondeur de ses écrits, le bon sens, les références bibliques et théologiques : chez saint Alphonse, tout s'appuie sur la Tradition et sur les saints. La valeur pastorale de l'ouvrage est claire : même si, au début, saint Alphonse cherche à faire peur aux pécheurs en leur parlant de la mort, assez rapidement, il envisage la mort comme la rencontre avec le Christ, le début de la vie éternelle, à laquelle il vaut la peine de se préparer. Dans notre monde qui ne veut plus parler de la mort, ce livre est une véritable source d'espérance. Le livre est assez conséquent, et nous l'avons épuré des nombreuses références textuelles qui avaient été ajoutées, certainement intéressantes pour qui veut étudier plus à fond la question, mais qui rendaient la lecture difficile.

  • Élisabeth Leseur (1866 - 1914) décède d'une longue maladie quelques semaines avant le début de la 1ère guerre mondiale. Son mari, athée, avait bien essayé de lui faire abandonner sa pratique religieuse ; l'attitude de sa femme face à la souffrance d'autrui, face à la maladie, dont la sienne, son désir de réconforter ses amis, sa paix, sa sérénité, ...

  • Nous éditons ce vieil ouvrage pratiquement introuvable dans un état correct. Comme il date du 17ème siècle, nous avons sensiblement adapté le texte à notre style contemporain, et nous l´avons complété avec quelques citations d´auteurs récents sur l´humilité.



    Car même s´il est ancien, ce livre est concret et pratique pour qui veut approfondir cette vertu qu´est l´humilité. Après un rappel théorique simple, l´auteur propose une soixantaine de points, dans lesquels il montre comment, dans telle ou telle situation, on peut vivre l´humilité.



    Viennent ensuite des citations de saints et d´autres auteurs sur cette vertu, puis une série intéressante d´environ 150 maximes chrétiennes, pour nous permettre de réfléchir à certaines idées fondamentales.


    />
    Le livre est également disponible en version papier sur notre site.

  • L'ouvrage nous est présenté par Benoît XVI, lors d'une catéchèse sur saint Jean Climaque : « Il devint célèbre, comme je l'ai déjà dit, pour l'oeuvre intitulée l'Echelle (klímax), qualifiée en Occident comme Echelle du paradis. Composée sur la requête insistante du proche higoumène du monastère de Raito au Sinaï, l'Echelle est un traité complet de vie spirituelle, où Jean décrit le chemin du moine depuis le renoncement au monde jusqu'à la perfection de l'amour. C'est un chemin qui - selon ce livre - se développe à travers trente marches, chacune d'elle étant liée à la suivante. Le chemin peut être synthétisé en trois phases successives : la première s'exprime dans la rupture avec le monde dans le but de retourner à l'état de l'enfance évangélique. L'essentiel n'est donc pas la rupture, mais le lien avec ce que Jésus a dit, c'est-à-dire revenir à la véritable enfance dans un sens spirituel, devenir comme les enfants. (...) La deuxième phase du chemin est constituée par le combat spirituel contre les passions. Chaque marche de l'échelle est liée à une passion principale, qui est définie et diagnostiquée, avec l'indication de la thérapie et avec la proposition de la vertu correspondante. L'ensemble de ces marches constitue sans aucun doute le plus important traité de stratégie spirituelle que nous possédons. (...) La dernière phase du chemin est la perfection chrétienne, qui se développe dans les dernières sept marches de l'Echelle. Il s'agit des stades les plus élevés de la vie spirituelle, dont peuvent faire l'expérience les « ésicastes », les solitaires, ceux qui sont arrivés au calme et à la paix intérieure ; mais ce sont des stades accessibles également aux cénobites les plus fervents. » Un livre qui fut longtemps une référence, et qui reste un magnifique exposé de vie intérieure.

  • Les âmes du purgatoire : comment les connaître, les prier, les délivrer.
    L'abbé Berlioux nous propose 30 textes et reflexions pour 30 jours pendant lesquels le lecteur se propose de prier pour les âmes du purgatoire.
    Une chose que l'on ne pense plus beaucoup à faire de nos jours... Et c'est là que le livre de l'abbé Berlioux se montre très intéressant.
    Il rappelle l'enseignement de l'Eglise sur le purgatoire, il encourage le lecteur à réfléchir sur cette réalité, et très spontanément, la charité le pousse à prier pour ces âmes qui attendent la délivrance.
    Un livre très utile, très concret... et très efficace !

  • " Tout au long de ces trois dernières années, j'ai réuni soixante récits d'hommes et de femmes de Finlande, des Pays Baltes, de Scandinavie et de Russie. Ces personnes viennent d'ambiances culturelles et de contextes sociologiques très divers : des musiciens, des peintres, des metteurs en scène de cinéma et des acteurs de théâtre ; des reporters de guerre ; des chefs d'entreprise ; des médecins, des professeurs d'université ; des évêques catholiques, protestants et orthodoxes ; des pasteurs luthériens, des historiens, des leaders sociaux, des écrivains, des chanteurs de rock et de rap...
    Ils n'ont en commun que deux points : la rébellion et la fidélité à leurs convictions personnelles. Plusieurs d'entres eux ont lutté activement contre les dictatures politiques et idéologiques d'un genre ou d'un autre (nazisme, communisme) qui ont opprimé leurs pays. Et de nos jours, ils continuent de s'opposer au matérialisme de la société de consommation, qui s'est diffusé en Europe, proposant ainsi quelques motifs d'espérance. Plusieurs de ces personnes, à l'exemple de Blaise Pascal, ont fait l'expérience de leur « nuit de feu ».
    Ce sont des dissidents, au sens le plus large et le moins politisé du terme. "
    C'est par ces mots que l'auteur introduit son travail, publié en 2013. Le présent volume est composé de 23 témoignages de chrétiens et de dissidents des Pays Baltes et de la Russie.

  • Nous proposons le deuxième tome des leçons de Frédéric Ozanam sur la Civilisation au 5ème siècle. Par rapport à l'ouvrage initial, nous nous sommes contentés de publier les leçons sur la civilisation, nous n'avons pas ajouté l'essai sur les écoles en Italie. Ce livre est peut-être encore plus impressionnant que le premier tome, car il aborde des questions pratiques. Ozanam est heureux de démontrer l'influence du Christianisme sur la société, que ce soit dans ses moeurs, sur la condition de la femme, sur la langue, l'histoire, les arts, la poésie... Certes il s'agit de cours de littérature, et le niveau est certain, en rapport avec l'immense culture générale et littéraire d'Ozanam. Mais comme il est également un grand pédagogue, il expose clairement ses idées, et l'ensemble est abordable. Les deux tomes des leçons sur la civilisation sont incontournables pour tous ceux qui pensent que l'Europe a des racines chrétiennes : ils trouvent dans les Leçons d'Ozanam des preuves très claires de cette réalité.

  • De mars 2001 jusqu'à sa mort, en 2005, Jean-Paul II a entrepris une grande catéchèse sur la liturgie des Heures, par un commentaire des psaumes et des cantiques. Il voulait ainsi promouvoir « la Liturgie des Heures comme prière de tout le Peuple de Dieu ». Benoît XVI a complété ces catéchèses une fois élu pape. Nous proposons dans ce livre uniquement les commentaires des psaumes. Nous les avons ordonnés non pas chronologiquement, mais par ordre des psaumes, en précisant à chaque fois la date et qui, de Jean-Paul II ou de Benoît XVI, a réalisé la catéchèse. Nous faisons à chaque fois précéder le psaume par le texte de la Bible Crampon. De fait, il se pourra que, parfois, les citations des psaumes lors de la catéchèse ne correspondent pas exactement à la traduction Crampon. Mais on s'y retrouve assez facilement. Le livre propose 86 psaumes commentés, et 119 commentaires : compte tenu de leur importance, certains psaumes sont expliqués plusieurs fois.

empty