Editions Persée

  • Le jour où Sandrine reçoit en cadeau une aquarelle, elle est loin de s'imaginer que son auteur, un grand chaman décédé depuis deux ans, va lui transmettre le don de guérisseuse.

    Depuis, elle soigne les maladies simples mais surtout, elle aide les personnes en profonde souffrance. Son constat est le suivant : le corps possède son propre langage et envoie des avertissements ; chaque maladie a un sens qui se cache sous un symptôme apparent. Il appartient au malade de comprendre le sens de sa douleur. Qu'est-ce que cette maladie, douleur ou infection essaie de me dire ? Qu'ai-je besoin de comprendre ? Qu'est-ce que je néglige dans ma vie ? Souvent, le malade crée lui-même sa maladie en maltraitant son corps, ou en ne maîtrisant pas son mental. Il se peut qu'il absorbe et entretienne de mauvaises énergies.

    Forte de son expérience, Sandrine Bohard vous explique comment reprendre possession de votre corps, vous libérer de la tyrannie de votre mental, gérer les mauvaises énergies qui fragilisent votre corps ; mais aussi comment capter, fabriquer et ancrer les énergies positives, tout en faisant grandir votre âme.

  • Tout pour elle

    Tiphaine Dechipre

    La sentence est l'emprisonnement à perpétuité.
    Calliopée Baumann parcourt le monde sans se soucier du lendemain. Mais un seul retour au bercail était non-négociable : celui à l'occasion de l'anniversaire de son frère, Jules. Seulement le destin place parfois des épreuves sur votre route sans que vous ne puissiez y échapper. Il suffira d'une halte de quelques heures dans un pays douteux pour que Callie se retrouve emprisonnée à tort. Les circonstances entourant cette incarcération ne lui permettent même pas de clamer son innocence ; elle ne risquerait non plus sa liberté, mais tout bonnement sa vie.
    Ainsi réduite au silence, cette injustice va la détruire à petit feu. Après tout, à quoi bon avoir des rêves lorsqu'on n'a plus aucun espoir de les réaliser ? Elle se résigne alors à une vie gâchée, une vie en cage. Mais c'était sans compter sur sa famille qui en décide autrement...
    On ne souhaite pas aux gens qu'on aime
    qu'ils abandonnent leur vie pour nous.
    Plongez dans ce récit où vous trouverez plus que vous ne cherchiez : amour certes, mais également rires, larmes, réflexions, désinvolture, ainsi qu'une abnégation de chacun de ses personnages. Une aventure haletante dont vous ne cernerez les contours que dans les dernières pages.

    Ce livre, c'était son rêve depuis ses 15 ans. Tiphaine Dechipre a suivi des études de droit des affaires en gardant toujours dans un coin de la tête que c'est le métier d'auteure qui ferait son bonheur. Le temps a passé sans que cette idée ne la quitte. Elle signe ici son premier roman, annonciateur d'une longue et belle série.
    Une fois son manuscrit confié à nos bons soins, elle souhaite explorer de nouveaux horizons et décide de rejoindre Madrid à vélo. Un roadtrip épique qu'elle relate sur son site
    Auteure-et-Globe-trotteur.com, et stoppé à cause du confinement. But the road is calling, to be continued...

  • Un tout petit coin des Pyrénées, 150 ans de son histoire locale... Voilà le creuset de toutes les aventures racontées ici.
    Ce parcours initiatique suit un long cheminement : de l'Argentine à Rome, en passant par l'État de New York, la Russie et l'Ukraine, la Belgique et ailleurs aussi.
    Énigmatique par sa structure et son organisation, l'ouvrage possède pourtant un fil directeur très fort, autour du temps et de l'espace. Religion et science cohabitent plus ou moins harmonieusement au sein de toutes ces histoires, significatives de notre identité profonde.
    L'auteur entraîne le lecteur dans ce labyrinthe de récits imbriqués les uns dans les autres. Parviendra-t-il vraiment à le désorienter, tant la lecture du texte reste légère, amusante et instructive.

    /> Bernard Castagnède est né à Pau en 1956. Chercheur postdoctoral dans l'État de New York, il sera à son retour maître de conférences à l'université de Bordeaux 1, puis professeur à l'université du Maine.
    Spécialiste en mécanique des matériaux et en acoustique ultrasonore, il a été directeur de la faculté des Sciences et Techniques du Mans, siégeant dans de nombreuses commissions nationales.
    Inventeur et dépositaire de brevets, il a écrit plus de 200 articles scientifiques, dont plus de 80 dans les journaux internationaux.

  • «Je compris soudain qu'il avait réussi à pipeauter le concours, qu'Étienne était informé des questions avant nous, que son vernis de connaissances et son aisance de caste lui permettaient de donner du naturel à ce qui n'était que de la restitution de données volées».
    Victor Soubéran, étudiant en sommellerie, apprendra à ses dépens que le titre de Meilleur Sommelier d'Avenir attire les convoitises. Certains n'hésitent pas à franchir la ligne jaune pour être déclaré lauréat de ce nouveau concours.
    À compter de la désignation du vainqueur, les tricheurs voueront une rancoeur tenace à Victor et, avec patience et méthode, s'ingénieront à faire dérailler chacune de ses expériences professionnelles.
    Dans le contexte tragique du tsunami de décembre2004, la rencontre de Victor et de Pierre Derennes, grand bourgeois, co-propriétaire d'un domaine à Saint-Émilion, va changer le cours des choses et donner une nouvelle direction à l'itinéraire personnel et professionnel de Victor.

    Roman à intrigue, écrit sous forme de témoignage,
    «Irouléguy mon amour» nous plonge,
    au fil des conversations entre Victor et Pierre Derennes,
    dans les arcanes du monde du vin, de la production à la distribution
    en commençant par l'apprentissage et le service du vin.

    Éric Remus a été le propriétaire-exploitant d'un domaine viticole à Saint-Émilion. Il est également co-auteur des Bleus en Noir (Belfond, 1998). Irouléguy mon amour est son premier roman publié aux Éditions Persée.

  • Mitiku Belachew, né en Éthiopie, a été berger de haute montagne jusqu'à l'âge de 12 ans. Il est devenu un chirurgien de renommée internationale. Ce livre est le récit de son parcours atypique.

    « C'est un récit à la fois anthropologique, mais aussi une fenêtre ouverte sur la Tradition africaine : il y expose notamment les différentes étapes initiatiques que sont la naissance, le baptême, la mort... avec un accent particulier sur la culture.
    (...) Son livre est essentiellement un ouvrage sur l'accomplissement personnel, un récit initiatique (...) Son récit se termine symboliquement par l'ascension du Kilimandjaro à l'âge de 67 ans. » (Olivier Parks)

    « Quoi de plus original que ce parcours, depuis la vie de berger en Éthiopie, loin de l'école mais si près de la nature, des animaux et des gens, jusqu'à cette "explosion intellectuelle", d'abord dans les études, (...) ensuite dans le travail par son invention de la technique de pose d'un anneau par laparoscopie. C'est peu banal, et très peu courant !

    De plus, cette double appartenance à deux cultures si différentes per¬met à l'auteur de se construire une philosophie de vie très lucide et en même temps très active. » (André Dugaillez)

  • Existe-t-il une vie après la vie?

    Si oui, nos proches disparus peuvent-ils communiquer avec nous?

    Après le décès de sa soeur aînée Laëtitia, Floriane Gérardin ressent la nécessité d'un contact avec celle qui était sa confidente et meilleure amie. Portée par cet espoir, elle s'inscrit à un premier atelier de Trans Communication Hypnotique (TCH) proposé par Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste-réanimateur, témoin de nombreux récits d'EMI.

    Au fil des mois, un dialogue fait de signes et synchronicités s'instaure.

    Ses lectures, sa participation à deux autres ateliers de TCH ainsi que ses rencontres, à l'occasion de conférences sur la conscience et la spiritualité, avec le journaliste et auteur Stéphane Allix, fondateur de l'INREES et du magazine Inexploré, la chamane et auteure Corine Sombrun, vont éclairer son parcours.

    Sa quête initiale va la mener au-delà de ce qu'elle espérait.

    Ce récit en est le témoignage sensible.

    Après l'obtention d'une licence de droit, Floriane Gérardin s'oriente vers l'enseignement primaire. À vingt-huit ans, au terme d'un parcours analytique, elle rédige un premier roman: À ma place. Devenue maman, elle traverse plusieurs épreuves liées notamment aux décès successifs de proches et délaisse l'écriture. Elle commence alors une thérapie jungienne et entreprend des études de psychanalyse dans un centre de formation de qualité. À la suite du décès brutal de sa soeur aînée en 2017, dans un élan de «sur-vie», elle reprend progressivement le chemin de l'écriture. Sa quête de sens et la nécessité de trouver des réponses aux questions liées à l'après-vie la mènent à s'intéresser aux spiritualités et traditions anciennes tel que le chamanisme, ainsi qu'aux recherches récentes liées à la conscience.

  • Plumes Nouv.

    Plumes

    Christelle Laurent

    Page après page, découvre une plume de couleur et un oiseau qui lui est associé ainsi que son message.
    Laisse-toi guider par ce doux voyage et pars à la recherche de ton oiseau intérieur. Tu pourras même le mettre en couleur à la fin de l'ouvrage !
    Entends-tu les oiseaux te chuchoter à l'oreille ?
    «Tu es un(e) grand(e) magicien(ne). Ne l'oublie jamais.»
    Prêt(e) pour l'aventure ? Un monde merveilleux t'attend

  • 2088 : l'humanité se bat sous un soleil impitoyable. Après trois générations sans enfants ou presque, deux petits milliards d'hommes et de femmes vivent la détechnologisation, errant entre nouveaux déserts, océans inaccessibles et steppes truffées de pièges radioactifs. Le communautarisme de survivance est devenu la règle.

    Depuis peu, un mouvement démocratique et pacifique émerge dans le bassin rhénan, tentant de donner une deuxième chance à la planète et à la civilisation.

    Invitée par l'autre bassin renaissant, celui des Grands Lacs nord-américains, Nikita participe, en sa qualité de scientifique, à une mission secrète. Elle sera le témoin, dans une Amérique dévastée, des combats qui déchirent une humanité ayant épuisé ses ressources et souillé son atmosphère.

    Au coeur d'une conspiration machiavélique fomentée par un groupe sans scrupule, sa rencontre avec un chaman indien suffira-t-elle à lui permettre de trouver la force de poursuivre le combat ?


    Contemplatif et proche de la nature, Tony Seven alerte ses contemporains sur le risque mortel qu'ils font courir à leur minuscule planète et aux générations futures.

    Dans une vision réaliste mais non dénuée d'espoir, il lance ici un cri d'alarme, relayé dans la préface par le professeur Roch Domerego, biologiste apicole de renommée mondiale

  • Le jeune Yanaël recherche le sens des écrits transmis par le dernier prophète. Devenu sénateur de la Cité religieuse de Sylaë, il s'aperçoit de dysfonctionnements dans son administration et constate qu'une police secrète sanctionne les citoyens non regardants sur le respect des rites. Sans compter ce peuple d'esclaves qui vit sous la ville et dont le destin est de servir le peuple « élu ». Était-ce le souhait du prophète ? une mauvaise interprétation du Livre ? Yanaël apprend à ses dépens que poser trop de questions dans une société dirigée par les religieux peut s'avérer... mortel.

    Ce roman porte une réflexion profonde sur le sens des religions et le rôle qu'elles se sont données par rapport au cheminement personnel des hommes. Il questionne la relation entre religion et spiritualité.

  • Jeune berger de 17 ans recueilli par le Vieux dans des circonstances étranges alors qu'il n'était qu'un nourrisson, Jonas se rend à la Cité pour tenter d'y découvrir ses origines. « L'enfant trouvé » ne peut imaginer que sa quête ranimera de vieilles rancoeurs et lancera à sa poursuite les Ombres, terrible organisation criminelle, prête à tout pour l'éliminer. Au cours de son périple, l'adolescent fera l'apprentissage de l'amour et de l'amitié mais aussi de la violence et de la mort.

    Par une nuit d'hiver entraîne le lecteur dans un univers imaginaire, à la fois sombre et poétique. Entre ombre et lumière, l'auteur se détache des codes et nous plonge au coeur de l'âme humaine.


    /> Alain Grellier est né en 1967. Autodidacte, il a toujours écrit, principalement des nouvelles. La faute, très certainement, à son vieil instituteur qui incitait ses élèves à rédiger de courtes histoires. Riche d'une expérience professionnelle et personnelle qui l'a mené un peu partout en France et à l'étranger, il s'est forgé sa propre opinion sur le monde et ceux qui le composent. Par une nuit d'hiver est son premier roman.

  • - Allo Gros, t'es où ?
    - Chez moi, j'vais pas tarder à y aller.
    - OK, accorde-moi deux minutes. Le roumain m'a proposé une affaire.
    - Il solde des vierges ? le coupa le Gros en éclatant de rire.
    - Non pas encore, répondit Pablo étonnamment sérieux, faut pas rêver.
    - Dommage. Alors, c'est quoi ?
    - Un turc pour du café blanc.

    34 ans après le drame, qui a déchiré l'île d'Aphrodite, les tensions restent vives. Deux amis d'enfance, Spyros, un chypriote grec et Arda, un chypriote turc, se retrouvent dans une association hétéroclite de malfaiteurs.

    Une jeune dominicaine et deux braqueurs ratés, cornaqués par un vieux voyou marseillais, sont embarqués dans un périple aux escales chaotiques jusqu'à Chypre, où vient frétiller Rino le Maquereau, l'indic du commandant Brassac.


    Philipe JARZAGUET est né en 1962.
    Commandant de police, il a exercé à la direction centrale de la police judiciaire dans la lutte contre le grand banditisme, le trafic international des stupéfiants et le terrorisme.
    En poste une dizaine d'années à l'étranger, il a été chef du service de protection rapprochée du président de la république haïtienne, attaché de sécurité intérieure à Chypre, puis expert technique international à Madagascar.

  • « Les enfants écarquillaient les yeux pour ne pas perdre un mot, un souffle, un geste. Les paupières de Paule étaient à demi fermées et animées de légères secousses à peine perceptibles. Ses lèvres s'étaient entre-ouvertes, prêtes à articuler ce message mystérieux tant attendu. Et enfin, d'une voix faible, elle prononça ces paroles qui se déroulèrent comme une bobine de ruban satiné... »

    Voyagez au coeur d'un rêve...
    Orphelin de la Grande Guerre, Malo est adopté par l'imaginative grand-mère Paule. Au fil des jours, elle tisse des histoires fabuleuses où rencontres fantasques et terrifiantes s'entremêlent.
    Notre jeune héros, bien décidé à croire aux contes de sa grand-mère adoptive, part à l'aventure avec Éole, son fabuleux destrier du ciel et des songes. Au coeur d'un rêve, il sera mené en plein désert où il fera la rencontre d'êtres fascinants nommés les Silioles...
    Malo rentrera-t-il sain et sauf ?


    La voix de Muriel Veto-Quilez a longtemps porté les histoires des autres auprès des enfants. Musicienne du langage, elle est celle qui déchiffre, interprète et partage l'écriture et les émotions. Brodeuse et conteuse de l'imaginaire, elle livre avec Le monde des Silioles, sa première aventure aux Éditions Persée.

  • «La différence entre la théorie et la réalité c'est qu'en théorie c'est pareil, et en réalité c'est différent. Maintenant je le sais.»

    Comment se relever quand on a tout perdu ?
    À bientôt 30 ans, Aliénor Chevalier possède tout ce dont elle a rêvé : un travail de consultante épanouissant, un futur fiancé qu'elle aime et un grand duplex dans un quartier huppé de la capitale.
    Mais tout cela c'était avant que sa chance ne décide de la quitter. En l'espace de quelques jours, elle perd tout : petit-ami, job et appartement.
    Au fond du trou et sans aucun espoir, Aliénor tombe sur une lettre lui ouvrant les portes d'une maison de convalescence un peu spéciale. La Maison du Phoenix.
    Et si finalement, avoir le coeur brisé était la meilleure chose qui avait pu lui arriver ?


    Après avoir travaillé pendant 14 ans dans le monde du Web, Lucie Pinzano se consacre à l'écriture. En chemin, elle fait la rencontre de Rei Angjeli, rédacteur pour plusieurs magazines et auteur de nouvelles publiées dans des revues littéraires. La rencontre des deux auteurs a été un véritable coup de foudre, amoureux et littéraire. C'est ensemble qu'ils ont choisi d'entamer l'aventure de La Maison du Phoenix.

  • En 2117, la terre est devenue pratiquement inhabitable et la population vit sous perfusion. Evan Stepper, un explorateur de l'espace, découvre avec son équipe la planète verte au soleil rose, un lieu enchanteur absolument vierge.
    Le gouvernement désigne cinq cents personnes choisies pour leurs compétences en tout genre, leur jeunesse et leur santé, qui seront littéralement kidnappées afin de tout recommencer et sauver la race humaine.
    Douleur, joie, trahison et désillusion, les hommes sauront-ils tirer les leçons des erreurs passées ? La magie qui règne sur cette planète les aidera-t-elle ou les rendra-t-elle fous ? Entre suspens et rebondissements inattendus, entre paradis et enfer...


    Née en 1965, Joëlle Mahé est mère de cinq enfants, artisan coiffeur et hyperactive.
    Une année de congé maladie lui donnera le temps de se soigner et coucher sur le papier l'histoire qui l'habite depuis son adolescence, une ode à la vie et un regard personnel sur l'humanité.
    Une belle façon de rebondir, aujourd'hui elle va bien !

  • Marthe jouait l'innocente... Marie toussota à nouveau.
    - Allons, allons, tu ne nous as pas tout dit.
    Marthe souriait, ménageant ses effets.
    - Oui, il y a quelque chose de spécial et d'assez rare... un tatouage sous l'aisselle gauche !
    - Tu es certaine ? fit Berthe qui en était bouche bée.
    - Absolument ! C'est très ancien mais c'est un tatouage caractéristique.
    Dans un silence devenu un peu oppressant, Émilienne dit tout haut ce qu'elles pensaient toutes tout bas.
    - Son groupe sanguin ?
    - Oui !

    À la tombée de la nuit, dans le bois des Corbeaux, Pierre et Anne, en pleine promenade romantique, assistent médusés à l'enterrement très discret d'un tapis pouvant contenir un corps.

    Il s'agit du cadavre d'un homme âgé qui apparemment s'est très bien entretenu physiquement et dont le décès n'a rien de naturel.
    À partir de ce cadavre mystérieux, Marthe, Berthe, Émilienne et Marie vont tenter de renouer les fils de son existence, ce qui les amènera à la découverte de toiles volées quelque cinquante ans plus tôt.

  • Avance au large.
    Le monde ancien s'en est allé, un nouveau monde est déjà né...
    Depuis quelques années, le monde a tellement changé que beaucoup se demandent où nous allons et pourtant, si le passé nous interroge, nous avons à construire l'avenir : comment ? avec qui ?
    Depuis Mai 68, rien n'est comme avant !
    « Aujourd'hui, tout est permis ! » « Autres temps, autres moeurs ! »
    En 1963-1965, il y eut un concile, Vatican II : a-t-il pressenti ces mutations ? Est-il encore d'actualité ? Beaucoup ont du mal à s'adapter, à trouver leur place dans la société. De nouvelles questions surgissent. Des chemins nouveaux s'offrent à tous.
    Le père Meyranx, prêtre des Landes, a vécu ces changements au milieu des jeunes, mais aussi dans diverses paroisses et parmi les militaires de la base aérienne de Mont-de-Marsan. Conscient des mutations indispensables, il a correspondu avec le pape François et des théologiens.
    Que sera le monde de demain ? Comment allons-nous affronter les nouveaux défis qui nous attendent : l'immigration, le chômage, la faim, la vie chrétienne ? Quelle Bonne Nouvelle pouvons-nous transmettre ?
    Demain sera différent !

  • Les chaussettes disparues ; voilà une énigme et un phénomène largement répandus ! Il nous reste souvent beaucoup de chaussettes solitaires, dont la compagne a disparu, on ne sait trop où, ni comment, ni pourquoi.
    Myris récupère ces célibataires et en a fait ses « Gagounets-marraines » : des chaussettes dans lesquelles elle cache ses secrets et ses trésors, et qu'elle accroche dans sa cabane ou suspend en attrape-rêves. Elle aussi, un jour, en vient à s'interroger sur ces disparitions. Cette question va déclencher un voyage fascinant dans une autre dimension du monde, invisible, où vaguent les complices du hasard et des événements de notre vie réelle. Myris va alors découvrir une Toile où nos émotions font naître des entités, celles des mythes et des légendes. On les appelle, selon les pays et les régions ; Elfes, Trolls, Farfadets, Servans, Korrigans et autres. Ils sont parfois facétieux, parfois protecteurs ou voleurs, parfois malins ou malveillants. Oui mais... pourquoi ?
    Avec le Juste et la jeunesse de son regard encore grand ouvert et enchanté par le monde, avec du rêve, à contre-pied des raisons parfois pétries de bêtises et de peurs, Myris nous fait sortir dans un espace de liberté et de lucidité, pour tenter de comprendre un peu de notre monde. Elle nous offre une histoire à rêver, à continuer, à réfléchir. Le mythe est vrai, et comme l'énergie, par définition renouvelable.

  • «L'air humide lui arrachait la gorge. Elle s'essoufflait. Elle ne devait pas s'arrêter, ça la rattrapait. Elle ne savait pas ce que c'était. C'était sorti de nulle part avec une envie folle de la tuer. Pas besoin qu'on lui dise pour qu'elle le devine ! Ses jambes avaient réagi toutes seules. Elles l'avaient emmenée loin, sans plus attendre. Mais elle savait que ça la suivait. Son cerveau s'était mis en veille, seuls ses réflexes et son instinct la maintenaient en vie. Elle ne voulait pas penser. Ne pouvait pas penser à ce qui lui arrivait. C'était trop dur. Trahie. Elle avait été trahie.»

    Vingt ans ont passé depuis la bataille opposant Néphénie et Alaen. Une nouvelle génération est née puis a grandi dans le calme et la stabilité. Mais un vent mauvais souffle et brise cette insouciance.
    C'est alors au tour des enfants d'agir aux côtés de leurs aînés. Dotés de différentes capacités, ils vont devoir faire face à cette menace inconnue. Car des nuages apparaissent au loin et provoquent chez certains un sentiment de déjà-vu
    Retrouvez l'héroïne de la saga accompagnée de nouveaux personnages aussi complexes et attachants dans ce deuxième tome qui mêle intimement tensions et intrigues qu'elles soient magiques, personnelles ou politiques et illustre avec brio la force de la solidarité et de l'esprit d'équipe.

  • Le projet

    Yvon Morel-Lab

    «Pas encore rattaché à la pleine logique d'un esprit complètement éveillé, je pouvais construire la suite irréelle de mes pensées de la veille. Combien de temps cela durait-il ? Je ne savais pas. Par moments, j'en perdais le fil en m'assoupissant et puis, doucement, comme un ordinateur qu'on met en route, défilait à nouveau dans ma tête tout un tas d'images, de pensées sans lien entre elles pour progressivement s'ordonner.»

    Et si nous n'étions pas seuls ?

    Aux fins fonds de la galaxie, un peuple intellectuellement avancé nous observe. Pouvons-nous nous entendre ?

    De secrets scientifiques à l'élaboration d'un projet qui pourrait renverser l'économie mondiale, notre narrateur questionne le fonctionnement de notre société autour de notions actuelles comme l'écologie, la démographie ou l'économie.

    Et si la solution était ailleurs ?

    Un récit transcendantal, transhumaniste et saisissant.

empty