Actualités & Reportages

  • « Nous savons que l'Humanité fait face au plus grand défi de son histoire. Nous savons que les écosystèmes dont nous dépendons menacent de s'écrouler. Nous savons qu'il y a urgence. Le doute n'est plus d'actualité.
    Chaque jour, au coin de la rue ou à l'autre bout de la planète, un nouveau front s'ouvre. Partout, des femmes et des hommes ont décidé de se lever pour sauver ce qui peut encore l'être, ou pour poser les bases d'un nouveau monde. Qu'ils soient scientifiques, activistes, militaires, ou lanceurs d'alerte, ils mettent toutes leurs forces dans la bataille.
    Leur victoire sera la nôtre, leur défaite aussi. Allons renforcer leurs rangs. Unissons-nous pour faire basculer la balance du bon côté. Ensemble, nous pouvons remporter cette nouvelle guerre mondiale. »
    Auprès de celles et ceux qui s'engagent sur le front de l'environnement, Hugo Clément dessine une carte stratégique des actions à mener. La Terre restera-t-elle une planète habitable pour notre espèce ? Tel est l'enjeu de notre dernier combat.
     
    © et (P) Audiolib, 2021
    © Librairie Arthème Fayard, 2020
    Durée : 4h51

  • « Je ne suis ni philosophe, ni sociologue, ni capitaine d'industrie. Je suis un praticien de l'autorité qui s'est toujours efforcé de placer les relations humaines au coeur de son engagement au service de la France et de ses armées. Car l'autorité n'est pas spécifiquement militaire, c'est le lien fondamental de toute société humaine. Fort de ces convictions, je propose dans ce livre quelques jalons pragmatiques, simples et avérés pour sortir d'un mal-être sociétal croissant, diriger avec justesse et discernement. »

    Le général Pierre de Villiers signe un essai ambitieux sur l'ordre, remettant l'Homme au centre du système. Comme le ferait un officier, il indique au lecteur le cap qu'il faut tenir dans un monde complexe et sa méthode pour y agir utilement.
    Mêlant une réflexion puissante sur les problèmes profonds que traverse notre époque et des solutions efficaces, le général de Villiers met ici son expérience unique au service de tous.
    © et (P) Audiolib
    © Librairie Arthème Fayard, 2018
    Durée : 5h36

  • "Ce livre ne vous évitera pas les emmerdes mais il vous apprendra à les affronter.
    Ce livre de Fabrice Midal vous explique comment faire face aux difficultés.
    En vous proposant une morale libérée des règles écrasantes, il vous fait découvrir des solutions là où vous pensiez qu'il n'y en avait plus.
    Reprenez votre vie en main ! "

  • C'est par la bande-dessinée que Jean Teulé investit le monde des livres : d'abord publié dans la revue L'Écho des Savanes, il publie son premier album, Virus, dès 1980, âgé alors de 27 ans. Encore très prolixe dans ce domaine (il a signé ou co-signé près de 20 albums), il est aujourd'hui davantage connu du grand public pour ses romans : Darling, Je, François Villon, Le Magasin des Suicides, Le Montespan, Fleur de tonnerre... Dans ces textes, bien souvent construits sur une réalité historique, il sait à la fois parler d'amour et d'humanité, tout en maniant une plume cynique, parfois très crue, ce qui lui procure une vraie singularité d'écriture.
    D'où tire-t-il cette originalité ? Sa passion pour l'histoire porte-t-elle son métier d'écrivain ? Quels ponts fait-il entre sa pratique de dessinateur et celle de romancier ? Il revient, auprès de Jean-Luc Hees, sur plus de trente ans de création.
    « À chaque fois que je démarre un livre, j'ai l'impression d'être à poil ! [...] Écrivain, ce n'est pas un métier d'artisan, mais d'artiste, on ne fait que des prototypes.» Jean Teulé
    © et (P) Audiolib, 2017
    Durée : 0h51

  • Alors voilà

    Baptiste Beaulieu

    Une pépite d'humanité ; une façon de raconter, à nulle autre pareille, l'incroyable quotidien de l'hôpital. C'est drolatique, pathétique, tragique (Le Monde)
    Parution Audiolib en simultané avec le Livre de Poche et une nouveauté de l'auteur chez Fayard.
    © Librairie Arthème Fayard, 2013
    © et (P) Audiolib, 2015
    Studio LGF
    Durée : 6 h 44 min

  • Pour la première fois, Reed Hastings le co-fondateur et président de Netflix nous révèle comment il a bâti la plateforme vidéo dont les films et les séries sont plébiscités dans le monde entier. Créé en 1997, Netflix a révolutionné l’industrie de la distribution et de la production audiovisuelle par sa créativité et sa technologie.
    La règle de Netflix, c’est qu’il n’y a pas de règles : maximiser la densité des talents sans limite de rémunération, prôner la confiance, la franchise et la transparence absolue, éliminer les contrôles infantilisants - horaires, vacances, frais - sont parmi les recommandations qui permettent à chacun de prendre les meilleures décisions
    Avec Erin Meyer, professeur à l’INSEAD Business School, Reed Hastings nous raconte l’histoire d’une entreprise au succès fulgurant - fascinante pour certains, inquiétante pour d’autres - qui n’a pas hésité à remettre en question les codes classiques du management, et qui est considérée comme l’une des firmes où les conditions de travail sont les plus satisfaisantes.
     
    L’histoire de cette success story fascinante est aussi l’occasion de transmettre des principes de managements iconoclastes. À travers les voix de Jean-Philippe Renaud et Ingrid Donnadieu, Reed Hastings et Erin Meyer échangent à bâtons rompus à propos de cette philosophie d’entreprise, qui malgré les critiques, a fait ses preuves.
     
    TABLE DES MATIERES :
    Introduction
    Première partie : Premières étapes pour une culture de liberté et de responsabilité
    Chapitre 1 : Pour un lieu de travail idéal, il faut des collègues remarquables
    Chapitre 2 : Exprimez le fond de votre pensée, dans une intention positive
    Chapitre 3-a : Finis, les congés prédéterminés
    Chapitre 3-b : Terminée, l'approbation des frais professionnels et de déplacement
     
    Deuxième partie : Prochaines étapes vers une culture de liberté et de responsabilité
    Chapitre 4 : Payez au-dessus du marché
    Chapitre 5 : L’entreprise à livres ouverts
    Chapitre 6 : Aucune validation n’est nécessaire
     
    Troisième partie : Techniques pour renforcer la culture de liberté et de responsabilité
    Chapitre 7 : Le « keeper test »
    Chapitre 8 :  Un cercle de feedbacks
    Chapitre 9 : Plus de contexte, moins de contrôle
    Chapitre 10 : Répandez la bonne parole partout dans le monde !
     
    Conclusion
    Remerciements
    © et (P) Audiolib, 2021
    © 2020 by Netflix, Inc. © Libella, Paris, 2021
    Durée : 9h47

  • "L'expression courante "homme de radio" témoigne, sans qu'il en paraisse, de cette étrange consubstantialité entre le média et ces hommes et femmes qui font la radio et l'incarnent auprès du public au point de devenir une représentation de celle-ci. Robert Arnaut représente à lui seul une partie de l'histoire et de l'art radiophonique. Après un premier coffret récompensé par l'Académie Charles Cros (Une Afrique en Radio), Thomas Baumgartner, producteur à France Culture, rend hommage à l'homme et à l'art, en offrant une sélection des grandes rencontres humaines et historiques de Robert Arnaut sur l'antenne de France Inter. Un parcours dans l'histoire sonore du XXè siècle organisé en trois disques et présenté par les auteurs en trois thématiques ("les grands témoins", "les scientifiques aventuriers", "rencontres fortuites") permettant de retrouver un condensé d'histoire, d'art et de science, avec Maurice Schumann, Amadou Hampaté Ba, mais aussi Konrad Lorenz, Albert Schweitzer, ou Boby Lapointe et Georges Brassens." Marie-Annick HUET & Patrick FRÉMEAUX

  • "Je peux toucher tes cheveux ?"
    "Vous fêtez les anniversaires dans ton pays ?"
    "T'as pas l'air gay, pourtant."
    "L'important, c'est que tu te sentes bien dans ton corps."
    "T'as tes règles ou quoi ?"
    Ces remarques aux faux airs amicaux charrient une tonne de préjugés. Elles sont pesantes précisément parce que les personnes qui les prononcent sont rarement conscientes de leur énormité et des effets qu'elles peuvent produire. C'est pourquoi il est important de prendre la mesure de ces micro-agressions et, pourquoi pas, d'en rire.
    L'idée n'est pas d'organiser le plus grand procès d'intention de l'histoire mais de continuer de militer pour la tolérance afin que chacun puisse vivre paisiblement ses différences. Et puisque ça ne suffira pas, que ces "questions qui tuent" nous fassent hurler, sourire ou pleurer, finalement peu importe, l'idée serait simplement de ne pas s'y habituer.

empty