• Un tout petit coin des Pyrénées, 150 ans de son histoire locale... Voilà le creuset de toutes les aventures racontées ici.
    Ce parcours initiatique suit un long cheminement : de l'Argentine à Rome, en passant par l'État de New York, la Russie et l'Ukraine, la Belgique et ailleurs aussi.
    Énigmatique par sa structure et son organisation, l'ouvrage possède pourtant un fil directeur très fort, autour du temps et de l'espace. Religion et science cohabitent plus ou moins harmonieusement au sein de toutes ces histoires, significatives de notre identité profonde.
    L'auteur entraîne le lecteur dans ce labyrinthe de récits imbriqués les uns dans les autres. Parviendra-t-il vraiment à le désorienter, tant la lecture du texte reste légère, amusante et instructive.

    /> Bernard Castagnède est né à Pau en 1956. Chercheur postdoctoral dans l'État de New York, il sera à son retour maître de conférences à l'université de Bordeaux 1, puis professeur à l'université du Maine.
    Spécialiste en mécanique des matériaux et en acoustique ultrasonore, il a été directeur de la faculté des Sciences et Techniques du Mans, siégeant dans de nombreuses commissions nationales.
    Inventeur et dépositaire de brevets, il a écrit plus de 200 articles scientifiques, dont plus de 80 dans les journaux internationaux.

  • Le propos de cet essai de doctrine politique est de fournir de nouveaux repères, de proposer un horizon à une action politique aujourd'hui incomprise parce qu'elle continue à se déployer dans des cadres dépassés, en référence à des valeurs désormais anachroniques. L'auteur propose de lire dans l'histoire de l'humanité, une longue lutte contre le pouvoir, un processus d'émancipation trouvant son aboutissement dans une "politique sans pouvoir" où la décision publique est, non plus l'expression d'une domination, mais le fruit raisonné d'un compromis entre intérêts concurrents. A l'ordre des pouvoirs doit succéder celui des compétences exercées par les représentants des membres des collectivités dans le respect des principes du droit. La substitution du règne de la loi à celui des pouvoirs politiques conduit à une nouvelle approche de la réforme institutionnelle en France et la magistrature suprême fixe la hiérarchie des principes de droit dont le respect doit être assuré.

  • La politique fiscale recouvre l'ensemble des choix qui concourent à fixer les caractéristiques d'un système fiscal (niveau de la pression fiscale, répartition du prélèvement, dispositifs techniques d'imposition, décisions relatives à l'assiette ou au tarif des différents impôts et taxes). Elle désigne aussi l'utilisation faite de l'impôt à des fins économiques ou sociales. L'impôt est alors envisagé comme un des instruments de la politique économique et la politique fiscale prend désormais toute sa place dans le débat parlementaire ou l'argumentaire des programmes électoraux. L'outil fiscal reste donc l'un des rares leviers dont disposent les pouvoirs publics nationaux, dans le contexte communautaire et d'économie de marché, pour établir leur capacité à orienter le devenir économique et social de leurs concitoyens.

empty