Littérature traduite

  • Le corps, soigneusement lavé à l'eau de Javel, d'une Américaine experte en peinture de l'âge d'or hollandais a été abandonné sur un muret au panorama du col de Sir Lowry, à soixante kilomètres du Cap.
    Benny Griessel et Vaughn Cupido, tandem choc de la brigade criminelle des Hawks, se demandent ce qu'elle était venue faire en Afrique du Sud. Personne, dans son entourage, ne semble au courant. Mais lorsqu'ils découvrent que son travail consistait à localiser des tableaux disparus, et qu'elle avait contacté un professeur d'histoire retraité ainsi qu'un détective privé, des pistes inattendues s'ouvrent à eux...

  • " J'ai écrit L'Année du Lion avec ferveur. C'est une histoire qui m'a obsédé pendant cinq ans. " Deon Meyer
    " Chargé d'émotion et d'atmosphère. Il y a des accents du magnifique roman La Route, de Cormac McCarthy, mais L'Année du Lion est encore plus captivant. " The Times
    Ils ont tué mon père.
    Je les aurai.
    Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l'a menée du chaos à l'ordre, de l'obscurité à la lumière, de la famine à l'abondance.
    Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l'art de tuer.
    Je détestais mon père et je le vénérais.
    Ils l'ont abattu à Witput, dans notre beau Karoo, en bordure de l'ombre effacée d'un cercle d'irrigation.
    Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.
    Ce qui suit est mon histoire.
    Né en 1958 à Pearl, Afrique du Sud, Deon Meyer est l'auteur unanimement reconnu de dix best-sellers traduits dans une trentaine de pays. Avant de se lancer dans le polar, il a été journaliste, rédacteur publicitaire et stratège en positionnement Internet. Il vit à Stellenbosch, près du Cap.
    Traduit de l'afrikaans et de l'anglais par Catherine Du Toit et Marie-Caroline Aubert
    " J'ai écrit L'Année du Lion avec ferveur. C'est une histoire qui m'a obsédé pendant cinq ans. " Deon Meyer
    " Chargé d'émotion et d'atmosphère. Il y a des accents du magnifique roman La Route, de Cormac McCarthy, mais L'Année du Lion est encore plus captivant. " The Times
    Ils ont tué mon père.
    Je les aurai.
    Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l'a menée du chaos à l'ordre, de l'obscurité à la lumière, de la famine à l'abondance.
    Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l'art de tuer.
    Je détestais mon père et je le vénérais.
    Ils l'ont abattu à Witput, dans notre beau Karoo, en bordure de l'ombre effacée d'un cercle d'irrigation.
    Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.
    Ce qui suit est mon histoire.
    Né en 1958 à Pearl, Afrique du Sud, Deon Meyer est l'auteur unanimement reconnu de dix best-sellers traduits dans une trentaine de pays. Avant de se lancer dans le polar, il a été journaliste, rédacteur publicitaire et stratège en positionnement Internet. Il vit à Stellenbosch, près du Cap.
    Traduit de l'afrikaans et de l'anglais par Catherine Du Toit et Marie-Caroline Aubert

  • En vrille

    Deon Meyer

    " Avec Deon Meyer, on ne peut pas se tromper. "
    Michael Connelly
    Traumatisé par le suicide d'un collègue, Benny Griessel replonge dans l'alcool. Sa supérieure hiérarchique le protège en confiant à son adjoint Cupido l'enquête sur le meurtre d'Ernst Richter, créateur d'un site qui fournit en toute discrétion de faux alibis aux conjoints adultères. Richter faisait chanter ses clients. Est-ce là une piste ? L'analyse des relevés d'appels de son portable, l'épluchage des comptes de sa start-up, les interrogatoires de ses employés, les perquisitions ne donnent rien. Les soupçons se portent aussi sur François du Toit, un viticulteur en faillite. Rien de probant. Les Hawks sont dans l'impasse. La solution surgira, contre toute attente, de l'esprit embrumé d'un Griessel au bout du rouleau.
    Chaque roman de Deon Meyer aborde un sujet différent : ici, les vignobles du Cap et une technologie de pointe au service de l'enquête. Mais le facteur humain demeure déterminant et ses personnages sont plus poignants que jamais.
    Né en 1958 à Pearl, Afrique du Sud, Deon Meyer est aujourd'hui l'auteur unanimement reconnu de dix best-sellers traduits dans vingt-cinq pays. Il a entraîné l'équipe de rugby de sa fac avant de devenir journaliste, rédacteur publicitaire, stratège en positionnement Internet et, plus récemment, réalisateur de films. Il vit à Stellenbosch, près du Cap.
    Traduit de l'afrikaans par Georges Lory

  • Alors qu'il sombrait dans la déchéance, l'ex-policier "Zet" van Heerden se voit confier la tâche, apparemment simple, de retrouver un testament sans lequel une certaine Wilna van As ne pourra hériter de son ami décédé. Celui-ci, Johannes Jacobus Smit, a été retrouvé mort chez lui, tué d'une balle de M16 dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Van Heerden comprend qu'il y a anguille sous roche lorsqu'il s'aperçoit que le coffre-fort du défunt a été vidé et qu'il aurait contenu une fortune en dollars.
    Un fusil d'assaut? Des dollars US? Tout semble indiquer un crime mafieux. Et pourtant...

  • Pour l'ex-combattant de la lutte anti-apartheid Thobela Mpayipheli, retrouver le pays après les années qu'il a passées en Europe est dur. Chômage, misère, perte de l'être cher, il a tout vécu. Mais il lui reste un fils adoptif, qu'il élève avec amour.
    Hélas, cela aussi lui est enlevé. Douleur, colère, puis désir de vengeance chez quelqu'un qui sait tuer : Thobela se met à abattre tous ceux que la justice accuse de pédophilie.
    Les meurtres se succédant, la police du Cap confie le dossier à l'inspecteur Griessel. Alcoolique, il devra résoudre l'affaire si famille, travail et honneur, il ne veut pas perdre. Courageux, il fait ce qu'il faut et entre en relation avec Christine, une prostituée qui craint pour sa fillette.
    S'engage alors entre Mpayipheli, Griessel et Christine une poursuite où amour, espoir et déchéance se mêlent dans un récit d'une superbe construction.
    Auteur de Jusqu'au dernier, Les Soldats de l'aube et L'Âme du chasseur, Deon Meyer vit au Cap.
    Traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Estelle Roudet.

  • À la Body Armour, société de protection des puissants, les gorilles sont chargés d'intimider les malfaiteurs – les invisibles, qui ne paient pas de mine, étant des gardes du corps bien plus redoutables. Invisible, Lemmer a fait quatre ans de taule pour meurtre et tente de refaire sa vie lorsqu'on lui confie une nouvelle mission : protéger la belle et frêle Emma Le Roux, patronne d'un cabinet de consultants. Il va la voir et écoute son histoire.
    Elle lui dit avoir vu son frère à la télé. Il est soupçonné d'avoir tué un sorcier et des braconniers dans la province de Mpumalanga et serait en fuite. Seul problème : ce frère est censé être mort depuis longtemps. Emma appelle la police et accepte l'idée qu'il s'agirait d'une erreur. Mais, deux jours plus tard, trois hommes essaient de la tuer. Lemmer, qui la prenait pour une folle, décide de l'aider dans son enquête. Qu'elle lui mente sûrement n'a plus d'importance : lui aussi veut savoir...
    Auteur de Jusqu'au dernier, Les Soldats de l'aube, L'Âme du chasseur et Le Pic du diable, Deon Meyer est aujourd'hui traduit dans quatorze langues. Il vit au Cap.
    Traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Estelle Roudet

empty