• La lucidité

    José Saramago

    Au lendemain des élections municipales organisées dans la capitale sans nom d'un pays sans nom, la stupeur s'empare du gouvernement: 83% des électeurs ont voté blanc.
    Incapables de penser qu'il puisse s'agir d'un rejet démocratique et citoyen de leur politique, les dirigeants soupçonnent une conspiration organisée par un petit groupe de subversifs, voire un complot anarchiste international. Craignant que cette "peste blanche" ne contamine l'ensemble du pays, le gou-vernement évacue la capitale. L'état de siège est décrété et un commissaire de police chargé d'éliminer les coupables - ou de les inventer. Aussi, lorsqu'une lettre anonyme suggère un lien entre la vague de votes blancs et la femme qui, quelques années auparavant, a été la seule à ne pas succomber à une épidémie de cécité, le bouc émissaire est tout trouvé. La presse se déchaîne. La machine répressive se met en marche. Et, contre toute attente, éveille la conscience du commissaire.

  • Un regard sur le monde propose, pour le dixième anniversaire de la mort de celui qui reçut, en 1998, le prix Nobel de littérature, un nouvel aspect de son oeuvre. Cet ouvrage regroupe ainsi un certain nombre d'extraits, en grande majorité inédits, qui dévoilent le paysage historique, littéraire et humain qui entourait José Saramago. Il comporte, comme autant de morceaux choisis, de la poésie, des considérations sur sa littérature, des hommages à des auteurs admirés et des réflexions sur la société contemporaine : textes politiques ou observations perspicaces qui traduisent la position de l'écrivain, résistant, fraternel et engagé, face aux bouleversements du monde.

    Ce recueil dessine un visage fidèle de José Saramago, susceptible d'interpeller tous ceux qui ne le connaîtraient pas encore et auraient envie de le découvrir. Quant au lecteur déjà familier de l'univers fictionnel de l'auteur, il y trouvera ici un complément essentiel, itinéraire tracé à travers différents moments de l'existence d'un écrivain qui n'a jamais cessé de s'indigner face à l'intolérable et dont l'oeuvre est un remarquable instrument d'exploration du réel.

    José Saramago est né en 1922 à Azinhaga, au Portugal. Écrivain majeur du XXe siècle, son oeuvre, qui comprend des romans, des essais, de la poésie et du théâtre, est traduite dans le monde entier. Il a reçu en 1995 le prix Camões, la plus haute distinction des lettres portugaises, et le prix Nobel de littérature en 1998. Il est décédé à Lanzarote en 2010.

    Anthologie établie par Maria Graciete Besse et traduite par Dominique Nédellec.

  • La lucarne

    José Saramago

    En 1953, José Saramago remit un roman manuscrit à une célèbre maison d'édition de Lisbonne qui ne lui répondit pas et ne lui renvoya jamais son texte. En 1989, lors d'un déménagement, cette même maison d'édition retrouva le manuscrit et proposa à l'auteur de le publier. Saramago refusa et s'opposa à toute édition de son vivant.
    La Lucarne nous parvient donc avec soixante ans de retard. On y raconte la vie des habitants d'un immeuble dans une petite ville portugaise. Des couples qui se haïssent, une femme entretenue, une jeune fille ambitieuse qui devient sa rivale, quatre couturières amoureuses de Beethoven et de Diderot, un cordonnier philosophe et son locataire, alter ego de l'auteur. Ce roman, profondément subversif pour le Portugal du milieu du XXe siècle, traite de situations apparemment anodines mais aussi profondes qu'universelles. Dans l'immeuble où Saramago a fait entrer le monde, les lecteurs retrouveront les personnages de ses romans futurs et l'univers littéraire qui a marqué toute son oeuvre.
    Traduit du portugais par Geneviève Leibrich.
    Préface de Pilar del Rio
    José Saramago est né en 1922 à Azinhaga, au Portugal. Écrivain majeur de la littérature portugaise, son œuvre, qui comprend des romans, des essais, de la poésie et du théâtre, est traduite dans le monde entier. Il a reçu en 1995 le prix Camõens, la plus haute distinction des lettres portugaises, et le prix Nobel de littérature en 1998. Il est décédé à Lanzarote en 2010.

  • Relevé de terre

    José Saramago

    Publié en 1980, Relevé de terre est le premier grand roman où apparaît la langue si singulière de José Saramago. Du début du XXe siècle à la révolution des œillets en 1974, il relate à travers trois générations l'histoire des Mau-Tempo, une famille de travailleurs agricoles de l'Alentejo, une région de latifundiums parmi les plus arides du Portugal. L'exploitation, la misère, l'analphabétisme, la dureté des conditions de travail, la toute-puissance des propriétaires, de l'Église et d'un État dictatorial sont des motifs qui traversent tout le livre jusqu'à la lente apparition des premières prises de conscience, des premières grèves, des premiers soulèvements.
    Roman réaliste qui casse tous les codes de la prose et du récit réalistes, fresque historique et politique sur la condition paysanne bâtie sur une magistrale construction du temps et des personnages, Relevé de terre est un texte révolutionnaire dans l'histoire de la littérature.
    José Saramago est né en 1922 à Azinhaga, au Portugal. Écrivain majeur de la littérature portugaise, son œuvre, qui comprend des romans, des essais, de la poésie et du théâtre, est traduite dans le monde entier. Il a reçu en 1995 le prix Camõens, la plus haute distinction des lettres portugaises, et le prix Nobel de littérature en 1998. Il est décédé à Lanzarote en 2010.
    Traduit du portugais par Geneviève Leibrich

  • L'autre comme moi

    José Saramago

    Tertuliano Máximo Afonso, professeur d'histoire dans un collège, trente-huit ans, divorcé et vivant seul, découvre, horrifié, dans un film loué par hasard à un vidéo-club, son double parfait. En proie à la plus grande confusion, il visionne d'autres films, confirme sa découverte, interroge producteurs et distributeurs et parvient à connaître le nom de celui qui lui ressemble trait pour trait : António Claro. Avec l'aide de sa maîtresse, il part à la recherche de son double, un homme ordinaire, marié, acteur de cinéma, finit par trouver son adresse et son numéro de téléphone et le convainc de la nécessité d'une rencontre. Celle-ci a lieu dans un endroit désolé et s'achève sur un désastre, car chacun comprend que deux êtres semblables ne peuvent co-exister. Lequel des deux est moi, lequel est l'autre ? Pour Tertuliano Máximo et pour António Claro, la réponse n'est évidemment pas la même. Tout est alors en place pour que du désordre de l'identité surgisse la tragédie.
    Une fois encore, José Saramago met brillamment en scène un mythe pour mieux le démythifier en abordant la réalité de notre temps et la crise de notre société.
    Prix Nobel de littérature

  • La caverne

    José Saramago

    Cipriano Algor est potier. Il vit avec sa fille Marta et son gendre Marçal dans un petit village non loin d'un gigantesque centre commercial, une bâtisse de 48 étages avec magasins, restaurants, bars, piscines, services médicaux, appartements très convoités et un service d'ordre féroce. Lorsque le centre fait savoir à Cipriano Algor que sa vaisselle en terre cuite, rustique, cassable et démodée ne fera plus l'objet d'aucune commande, le potier comprend que tout ce qui avait donné sens à sa vie a brutalement disparu. Il ne lui restera plus alors, au fil d'un long cheminement, qu'à essayer de sauver par l'imagination et la rébellion un monde en voie de disparition, rongé par un autre qui grandit et se multiplie comme dans un jeu de miroirs où l'illusion trompeuse ne connaît pas de limites.
    Avec L'Aveuglement et Tous les noms, La Caverne forme un triptyque dans lequel José Saramago nous livre sa vision d'un monde courant au désastre en même temps que son attachement profond aux valeurs universelles de l'humanisme.

  • Dans une écriture limpide et poétique, José Saramago nous livre une mosaïque de souvenirs d'enfance et d'adolescence. Entre Azinhaga, la terre de ses grands-parents, où il est né, et Lisbonne, où il a grandi, images, sensations, anecdotes reviennent pêle-mêle à la mémoire du grand écrivain: une famille de paysans pauvres, une grand-mère analphabète, un père devenu fonctionnaire de police à force de travail, et un enfant qui court dans les oliveraies, passe de longues heures sur les rives du Tage, contemple les beautés d'un ciel nocturne, marche pendant plusieurs jours en compagnie de son oncle pour aller vendre des cochons à une foire aux bestiaux, s'évade, solitaire, dans la lecture, ou cède à la magie des cinémas lisboètes.
    Cet attachement à la terre et aux plus humbles a nourri toute l'œuvre du prix Nobel de littérature et éclaire l'engagement sans faille d'un homme aux côtés des opprimés.
    José Saramago est né en 1922 à Azinhaga, au Portugal. Écrivain majeur de la littérature portugaise, son œuvre, qui comprend des romans, des essais, de la poésie et du théâtre, est traduite dans le monde entier. Il a reçu en 1995 le prix Camõens, la plus haute distinction des lettres portugaises, et le prix Nobel de littérature en 1998. Il est décédé à Lanzarote en 2010.
    Traduit du portugais par Geneviève Leibrich

  • Connaître un pays signifie comprendre son paysage, sa culture et le peuple qui l'habite. De Trás-os-Montes à l'Algarve, de Lisbonne à l'Alentejo, la sensibilité du voyageur, toujours attentif à ce que voient ses yeux, recueille les multiples impressions que lui offrent la nature, l'art, l'histoire et les hommes. Saramago est ici un découvreur émerveillé qui invite le lecteur à parcourir un Portugal multiple, baroque et mystérieux, sublimé par la magie de l'écriture.

  • « Et pourquoi veux-tu donc un bateau, peut-on le savoir », tel fut en effet ce que le roi lui demanda quand il se considéra suffisamment bien installé sur la chaise de la servante.
    - Pour me lancer à la recherche de l'île inconnue, répondit l'homme.
    - Quelle île inconnue ? demanda le roi en déguisant son rire, comme s'il avait devant lui un fou délirant, un de ces fous qui ont la marotte de la navigation et qu'il ne faut surtout pas contrarier dès l'abord.
    - L'île inconnue, répéta l'homme.
    - Sottise, il n'y a plus d'îles inconnues.
    - Qui t'a dit, ô roi, qu'il n'y a plus d'îles inconnues.
    - Elles sont toutes sur les cartes.
    - Sur les cartes il y a seulement les îles connues.
    - Et quelle est donc cette île inconnue que tu cherches ?
    - Si je pouvais te le dire, elle ne serait plus inconnue.
    - Qui t'en a parlé ? demanda le roi, à présent plus sérieux.
    - Personne.
    - Dans ce cas, pourquoi t'obstines-tu à dire qu'elle existe
    - Simplement parce qu'il est impossible que n'existe pas une île inconnue...
    Lu par Albert Millaire
    Durée : 42min

  • For two years Solomon the elephant has lived in Lisbon. Now King Dom JoO£o III wishes to make him a wedding gift for a Hapsburg archduke in Vienna. The only way for Solomon to get to his new home is to walk. So begins a journey that will take the stalwart elephant across the dusty plains of Castile, over the sea to Genoa and up to northern Italy where, like Hannibal's elephants before him, he must cross the snowy Alps. Based on a true story, Saramago's tale is an enchanting mix of fact, fable and fantasy.

  • 'A man went to knock at the king's door and said, Give me a boat. The king's house had many other doors, but this was the door for favours (favours being offered to the king, you understand), whenever he heard someone knocking on the door for petitions, he would pretend not to hear...' Why the petitioner required a boat, where he was bound for, and who volunteered to crew for him and what cargo it was found to be carrying the reader will discover as this short narrative unfolds. And at the end it will be clear that what night appear to be a children's fable is in fact a wry, witty Philosophical Tale that would not have displeased Voltaire or Swift.

  • Anglais The Cave

    Jose Saramago

    Cipriano Algor, an ageing potter, lives with his daughter and her husband in the shadow of the Centre, a nebulous, constantly expanding conglomerate that provides his livelihood - until it decrees that it is no longer interested in his humble wares. Together with his daughter, they craft a new line of small ceramic figurines and, to their bafflement, the Centre orders vast quantities. But once the figures are complete, the Centre recants: there is no market for them. Resigned to idleness Cipriano moves into the soulless megaplex, until late one night he comes across a horrifying secret in the bowels of the artificial city. The Cave is a harrowing, joyful masterpiece: an Orwellian nightmare, a family fable and an uplifting love story.

  • What happens when the facts of history are replaced by the mysteries of love?When Raimundo Silva, a lowly proof-reader for a Lisbon publishing house, inserts a negative into a sentence of a historical text, he alters the whole course of the 1147 Siege of Lisbon. Fearing censure he is met instead with admiration: Dr Maria Sara, his voluptuous new editor, encourages him to pen his own alternative history. As his retelling draws on all his imaginative powers, Silva finds - to his nervous delight - that if the facts of the past can be rewritten as a romance then so can the details of his own dusty bachelor present.

  • Born in Portugal in 1922 in the tiny village of Azinhaga, José Saramago was only eighteen months old when he moved with his father and mother to live in a series of cramped lodgings in a working-class neighbourhood of Lisbon. Nevertheless, he would return to the village throughout his childhood and adolescence, its river landscape and olive groves seeping deep into his memory.Shifting back and forth between Azinhaga and Lisbon, this touching book is a mosaic of memories, a gathering together of the fragmented recollections that make up the idea of one's youth. Written with Saramago's characteristic wit and honesty, Small Memories traces the formation of an artist fascinated by words and stories from an early age and who emerged, against all the odds, as one of the world's most respected writers.By the winner of the Nobel Prize for Literature.

  • Anglais Cain

    Jose Saramago

    After killing his brother Abel, Cain must wander for ever. He witnesses Noah's ark, the destruction of the Tower of Babel, Moses and the golden calf. He is there in time to save Abraham from sacrificing Isaac when God's angel arrives late after a wing malfunction.Written in the last years of Saramago's life, Cain wittily tackles many of the moral and logical non sequiturs created by a wilful, authoritarain God, forming part of Saramago's long argument with God and recalling his provocative novel The Gospel According to Jesus Christ.

  • Anglais The Stone Raft

    Jose Saramago

    What if, one day, Europe was to crack along the length of the Pyrenees, separating the Iberian peninsula?In Saramago's lovely fable, the new island is sent spinning, like a great stone raft, towards the Azores. While the authorities panic and tourists and investors flee, three men, two women and a dog are drawn together by portents that burden them with a bemusing sense of responsibility. Travelling at first packed into a car, then into a wagon, they take to the road to explore the limits of their now finite land, adrift in a world made new by this radical shift in perspective.

  • Anglais The Double

    Jose Saramago

    Watching a rented video, Tertuliano Maximo Afonso is shocked to notice that one of the actors is identical to him in every physical detail. He embarks on a secret quest to find his double and sets in motion a train of events that he cannot control. Saramago's novel explores the nature of individuality and examines the fear and insecurity that arise when our singularity comes under threat, when even a wife cannot tell the original from the imposter...

  • In an unnamed country on the first day of the new year, people stop dying. Amid the general public, there is great celebration: flags are hung out on balconies and people dance in the streets. They have achieved the great goal of humanity - eternal life. Death is on strike.Soon, though, the residents begin to suffer. For several months undertakers face bankruptcy, the church is forced to reinvent its doctrine, and local 'maphia' smuggle those on the brink of death over the border where they can expire naturally.Death does return eventually, but with a new, courteous approach - delivering violet warning letters to her victims. But what can death do when a letter is unexpectedly returned?

  • Anglais Seeing

    Jose Saramago

    Despite the heavy rain, the officer at Polling Station 14 finds it odd that by midday on National Election day, only a handful of voters have turned out. Puzzlement swiftly escalates to shock when the final count reveals seventy per cent of the votes are blank. National law decrees the election should be repeated but the result is even worse. The authorities, seized with panic, decamp from the capital and declare a state of emergency. When apathy and disillusionment renders an entire democratic system useless what happens next?

  • Anglais Blindness

    Jose Saramago

    A driver waiting at the traffic lights goes blind. An opthamologist tries to diagnose his distinctive white blindness, but is affected before he can read the textbooks. It becomes a contagion, spreading throughout the city. Trying to stem the epidemic, the authorities herd the afflicted into a mental asylum where the wards are terrorised by blind thugs. And when fire destroys the asylum, the inmates burst forth and the last links with a supposedly civilised society are snapped.No food, no water, no government, no obligation, no order. This is not anarchy, this is blindness.

  • In early 18th-century Lisbon, Baltasar, a soldier who has lost his left hand in battle, falls in love with Blimunda, a young girl with visionary powers. From the day that he follows her home from the auto-da-fe where her mother is burned at the stake, the two are bound body and soul by love of an unassailable strength. A third party shares their supper that evening: Padre Bartolomeu Lourenco, whose fantasy is to invent a flying machine. As the Crown and the Church clash, they purse his impossible, not to mention heretical, dream of flight.

  • From the misty mountains of the north to the southern seascape of the Algarve, the travels of Nobel Laureate Jose Saramago are a passionate rediscovery of his own land. Setting off in his veteran motor car, Saramago wants to travel to Portugal, as well as through it: by making it his destination the acclaimed writer hopes to take stock of his native land as it hovers on the edge of the modern world. He is no typical guide - he avoids the "sights" in favour of a remote Romanesque church, a cobweb-ridden chapel, the local and the domestic - but, with his deep fount of memory and erudite knowledge, each encounter evoking the span of Portugal's history, he is anyone's idea of a delightful travelling companion.

  • The world's threats are universal like the sun but Ricardo Reis takes shelter under his own shadow. Back in Lisbon after sixteen years practicing medicine in Brazil, Ricardo Reis wanders the rain-sodden streets. He longs for the unattainably aristocratic Marcenda, but it is Lydia, the hotel chamber maid who makes and shares his bed. His old friend, the poet Fernando Pessoa, returns to see him, still wearing the suit he was buried in six weeks earlier. It is 1936, the clouds of Fascism are gathering ominously above them, so they talk; a wonderful, rambling discourse on art, truth, poetry, philosophy, destiny and love.

  • Anglais Skylight

    Jose Saramago

    Called 'the book lost and found in time' by its author, Skylight is one of Saramago's earliest novels. The manuscript was lost in the publishers' offices in Lisbon for decades, and is only now being published in English. Lisbon, late-1940s. The inhabitants of an old apartment block are struggling to make ends meet. There's the elderly shoemaker and his wife who take in a solitary young lodger; the woman who sells herself for money, clothes and jewellery; the cultivated family come down in the world, who live only for each other and for music; and the beautiful typist whose boss can't keep his eyes off her. Poisonous relationships, happy marriages, jealousy, gossip and love - Skylight brings together all the joys and grief of ordinary people.

empty